Depuis plus de trente ans, l’IME représente le réseau des acteurs de l’eau en Méditerranée (prise au sens large, de la Turquie au Maroc), qu’ils soient collectivités, ministères, opérateurs publics/privés, associations ou experts.


Fort de la diversité et de la compétence de ses membres, l’IME est un acteur dans l’évolution des connaissances et des comportements en matière d’eau en Méditerranée. Cette diversité lui assure une certaine indépendance puisque ses membres possèdent des compétences très larges, tant sur le plan technique (gestion des ressources en eau et de la demande, assainissement, irrigation, barrages, zones humides, etc…) que sur le plan administratif (économie de l’eau, relations avec les usagers, grands projets, risques, prospective, etc…).

Membre

 

Conformément à sa vocation première qui est de « fournir des services d’expertise, de formation et de documentation répondant aux besoins spécifiques de ses membres »,  IME a pour engagement de :

  • Valoriser les compétences et l’expertise technique en gestion de l’eau existant dans la région ;
  • Cerner les besoins des opérateurs en développement des capacités en gestion de l’eau dans la région ;
  • Sélectionner des directives de bonnes pratiques susceptibles d’aider les opérateurs à mieux assumer leurs obligations de gestion intégrée de l’eau ;
  • Capitaliser les informations statistiques sur la gestion de l’eau dans le bassin méditerranéen ;
  • Contribuer à une meilleure connaissance des aspects législatifs et économiques de la gestion de l’eau ;
  • Organiser des sessions de formation ad hoc destinées aux décideurs des collectivités territoriales.

 

Son objectif vis-à-vis de des membres est double

1 – Etre à leur service pour leur permettre de mieux prendre en charge les grands défis auxquels ils sont confrontés dans l’exercice de leurs prérogatives.

Pour cela, l’IME est un point relais d’information, d’échanges et de concertation, de coordination d’actions communes en concordance avec les priorités et enjeux régionaux, de prise en charge directe d’actions dont il est le mieux placé pour appréhender les multiples aspects.

2 – Etre présent en Méditerranée pour faire avancer la réflexion et l’expérimentation sur les grands thèmes liés à l’eau.

En effet, par la qualité et la diversité de ses membres, l’IME peut disposer, sur un problème donné, d’une vision globale et proposer des solutions concrètes éprouvées. C’est ce qu’il a pu faire récemment en coordonnant et pilotant, pour le compte de la Commission Européenne, les projets du Programme MEDA EAU. De plus, l’IME a été désigné pour coordonner le processus régional méditerranéen lors derniers forums mondiaux de l’eau et pour le prochain qui se tiendra à Daegu, Corée du Sud en avril 2015. Il coordonne également la plateforme méditerranéenne du Programme « Global Water Solidarity » lancé par le PNUD.

 

Membres de l’IME

 

ONG locales, nationales ou internationales, concernées par l’eau et/ou par l’environnement, associations et organismes de recherche, de formation et d’information qui s’intéressent ou agissent dans le domaine l’eau et de l’environnement.En Savoir plus
Experts hydraulicien dont la compétence relève du domaine de l’eau potable, de l’assainissement, de l’irrigation ou de l’environnement ayant une expérience en Méditerranée.En Savoir plus