L’IME a réalisé pour le compte du Conseil Départemental de l’Hérault, suite à un appel d’offres, une étude relative à la disponibilité et la qualité de l’eau en Méditerranée dans le cadre du projet européen Co-Evolve dans lequel il est partenaire.

CO-EVOLVE vise à analyser et à promouvoir la co-évolution des activités humaines et des systèmes naturels dans les zones côtières touristiques, permettant le développement durable ou le maintien des activités touristiques basé sur les principes de la GIZC / PEM. Il propose une analyse, actuellement inexistante à l’échelle méditerranéenne, des menaces et des facteurs favorables au tourisme durable via des études et des actions locales sur des zones pilotes représentatives, pour démontrer la faisabilité et l’efficacité d’un processus de planification de la GIZC- PEM. La cohérence et l’apport mutuel entre les deux analyses produiront d’importants et durables résultats. De plus, ils permettront de développer des politiques et de coordonner des stratégies entre territoires au niveau interrégional et transnational, en rationnalisant l’utilisation des fonds nationaux et communautaires. Enfin, ils produiront des actions concrètes impactant la vie des communautés côtières vivant du tourisme, promouvant des processus décisionnels solides et transparents. Ces actions seront systémiques, basées sur un écosystème et dynamiques, prenant en compte des scénarios futurs précis de changements naturels et anthropiques. Ce concept dynamique et cette perspective sont la valeur ajoutée de CO-EVOLVE, qui reconnaît comme un enjeu majeur le développement du tourisme maritime et côtier durable, et projette une coopération étroite entre régions, avec un développement conjoint et le transfert des approches, des outils, des lignes directrices et des meilleures pratiques qui auront été produits.

L’IME en collaboration avec le Plan Bleu a initié les travaux de cette étude en mai 2017, la première tranche s’est terminée le 15/09/2017.

Deux rapports ont été produits par l’IME, à savoir :
- Un rapport présentant l’état de la gestion de l’eau en Méditerranée à travers quatre volets : l’eau douce, la qualité des eaux de baignades et eaux côtières, une approche par bassin versants et l’impact du tourisme sur les ressources en eau.
- Un rapport proposant des recommandations pour une gestion durable des ressources en eau dans les zones touristiques pour les sites pilotes retenus (Algérie, Croatie, Espagne, France, Grèce, Italie, Maroc et Turquie).

Pour plus d’informations sur le projet Co-Evolve